TNC - Haras du Lion à Pompadour : treize à la douzième pour Guillaume Macaire ?

Dans la foulée de l'épreuve granvillaise, la caravane du Trophée National du Cross - Haras du Lion fera escale à Pompadour pour sa 12ème étape ce même dimanche 15 août, où la Cité du Cheval sera en fête toute la journée, avec en point d'orgue le Grand Cross de la Ville, que l'un des rois de cette contrée corrézienne, Guillaume Macaire, va tenter de remporter pour la treizième fois, la première associé à Hector de Lageneste.

Pompadour, le diamant vert des courses françaises

 

L'amour pour les chevaux est une maladie incurable. Si tu l'attrapes enfant, c'est pour la vie. Et fort heureusement, on a encore trouvé aucun vaccin contre ça ! D'ailleurs, cela fait déjà belle lurette que ce syndrome a touché de plein fouet la Corrèze et ses habitants, plus particulièrement ceux de Pompadour. Car si ce nom est devenu mondialement célèbre grâce à une certaine Jenne-Antoinette Poisson, la favorite du roi Louis XV, à qui ce dernier fit don du château et du titre de "Marquise de Pompadour", cette petite bourgade d'à peine 1.200 habitants doit aussi sa renommée aux différents élevages et au haras national qui la composent, ainsi qu'aux nombreuses manifestations équestres qui s'y déroulent chaque année.

 

 

 

HIPPODROMES DATES
Pau dimanche 17 janvier
Mont-de-Marsan lundi 1er mars
Lignières-en-Berry dimanche 14 mars
Strasbourg dimanche 18 avril
Vichy vendredi 7 mai
Rostrenen dimanche 23 mai
Lyon jeudi 3 juin
Corlay dimanche 20 juin
Le Pertre dimanche 18 juillet
Vittel dimanche 1er août
Granville dimanche 15 août
Pompadour dimanche 15 août
Le Pin-au-Haras dimanche 10 octobre
Saumur

dimanche 24 octobre

 

En effet, l'hippodrome sous-plombant les fenêtres du château, ainsi que le stade équestre du Puy Marmont qui le jouxte, offrent un cadre privilégié à quiconque souhaite voir et admirer la plus belle conquête de l'Homme dans toute sa splendeur, aussi bien en concours qu'en courses hippiques. Une Cité du Cheval sans commune mesure, dont la journée du 15 août est une date ô combien importante, au cours de laquelle ce noble animal est plus que jamais mis à l'honneur et célébré, non seulement par tous les habitants de la ville, mais aussi par des touristes venus de toute la France, et même de l'outre-Manche. Dimanche oblige, la fête débutera comme de coutume par la traditionnelle messe de la Saint-Hubert, organisée sur l'hippodrome, avant de se poursuivre par divers concours et présentations de chevaux, visites du château et d'une grande soirée, avec entre-temps, bien entendu, la traditionnelle réunion de courses, dont les principaux temps forts ne sont autre que la sixième étape du France Sire Poneys Cross Challenge, Coupe des Anglo-Arabes à 37.5% et le Grand Cross de la ville, support cette année de la douzième étape du Trophée National du Cross - Haras du Lion. À noter que les deux dernières courses citées seront retransmises en direct, via Facebook, grâce à nos reporters chic et choc présents sur place.

 

 Guillaume Macaire, bien armé cette année avec son jeune associé, Hector de Lageneste, pour briguer un 13ème Grand Cross de Pompadour

 

Si l'on se remémore notamment les six victoires d'André-Pierre Parnaut en tant que jockey dans ce Grand Cross de Pompadour, avec Korigan du Soleil (1981 et 1984), Jennifer du Pont (1982), et Perlim (1985, 1986, 1988), ou encore d'un certain Christophe Pieux, vainqueur avec Perlim, en 1987, et ce pour sa toute première monte en cross (LIRE ARTICLE), Guillaume Macaire a lui aussi marqué de son empreinte cette épreuve dans la catégorie des entraîneurs. En effet, l'un des maîtres royannais l'a déjà remportée à douze reprises, grâce à Anatole (2001), Correzien de la Brunie (2004 et 2008), Grey Bird (2005), Beuillac (2013), Ragot d'Estruval (2014 et 2015), Coelho (2016, 2017 et 2018), Le Grand Babu (2019) et enfin Drop d'Estruval (2020). N'ayant donc plus été délogé de son trône depuis 2013, celui qui est aujourd'hui associé avec Hector de Lageneste compte bien conserver son sceptre en 2021, déléguant ce dimanche deux représentants de l'élevage et de la casaque des époux Le Gentil, Grillon d'Estruval et Volcan d'Estruval, invaincus sur le cross de Pompadour cette année. Mais ces derniers devront croiser le fer avec cinq autres candidats tous désireux d'inscrire eux aussi leurs noms au palmarès de cette course, qui s'annonce riche en spectacle et en émotions, et que nous vous invitons à découvrir un à un ci-dessous.

 

1. Grillon d'Estruval (Propriétaire: Mme Bernard Le Gentil / Entraîneur: Hector de Lageneste & Guillaume Macaire / Jockey: Kilian Dubourg)

Constituant le premier protégé d'Hector de Lageneste & Guillaume Macaire, l'AQPS Grillon d'Estruval a déjà dévoilé des moyens très intéressants sur "la terre", alors qu'il n'est âgé que de 5 ans. En effet, ce fils de No Risk At All n'a jamais terminé plus loin que deuxième en cinq sorties dans la discipline qui nous intéresse, avec notamment quatre victoires à la clé. Des succès acquis sur les exigeants tracés de Durtal, Pau, Le Pin-au-Haras et plus récemment de Pompadour, où cet AQPS défendant l'élevage et la casaque des époux Le Gentil devançait des éléments de qualité comme Virtus d'Estruval, Fayas ou encore Chez Pedro. S'il venait à gagner sous la selle de Kilian Dubourg, avec qui il s'entend à merveille, Grillon d'Estruval deviendrait le premier 5 ans à faire sien le Grand Cross de Pompadour depuis Korigan du Soleil... en 1981 !

 

Grillon d'Estruval (casaque jaune et bleue) (© Robert Polin)

 

2. Black'n Roses (Hubert Despont / Hubert Despont / Benjamin Gelhay)

L'un des trois 7 ans alignés au départ, Black'n Roses n'a plus été revu depuis sa très bonne troisième place dans le Grand Cross de Lyon, au tout début du mois de juin. Quatrième avant cela du Grand Cross de Vichy, ce protégé défendant les couleurs et l'entraînement d'Hubert Despont l'avait d'ailleurs brillamment remporté l'an dernier, s'étant également imposé à deux autres reprises sur les ccross de Cluny et Paray-Le Monial. Certes plus souvent placé que lauréat, ce fils de Bach, pur produit du Haras de Longechaux, revient avec de la fraîcheur en Corrèze ce week-end et pourra compter sur l'aide de son fidèle partenaire, Benjamin Gelhay, pour lui offrir le meilleur des parcours, qu'il aura néanmoins comme inconvénient de découvrir pour la toute première fois de sa carrière.

 

Black'n Roses (© APRH)

 

3. Elegant Star (Mme Magalen Bryant / Jonathan Plouganou / Erwan Bureller)

Très bien née, car issue de Kapgarde et de la bonne Victoria's Star (Finot des Pouliches, L.), Elegant Star fait elle aussi partie des concurrents en vue. Très à son aise sur la "terre" de Pau, où toutes ses victoires en cross ont eu lieu à ce jour (cinq au total, ndlr), cette grande adepte de la course en avant n'a plus été revue depuis la mi-avril et sa deuxième place dans un lot plus qu'honnête, à Compiègne, composé entre autres de chevaux tels Prengarde, Cap Mix ou encore Rappeur des Mottes. Arrivant avec beaucoup de fraîcheur sur ce rendez-vous de dimanche, où elle retrouvera l'expérimenté Erwan Bureller sur son dos, cette représentante de la regrettée Magalen Bryant, deuxième du Grand Cross de Mont-de-Marsan cette année, va tenter d'apporter une première victoire en tant qu'entraîneur à Jonathan Plouganou, déjà vainqueur de ce Grand Cross de Pompadour en selle sur Fassilado en 2010 et Ghost de Cerisy en 2011, cette dernière pour la casaque et l'entraînement de son père, François, lauréat lui aussi de ce Grand Cross de Pompadour comme propriétaire, entraîneur et jockey de Veryland en 1993.

 

Elegant Star (© APRH)

 

4. Volcan d'Estruval (Mme Bernard Le Gentil / Hector de Lageneste & Guillaume Macaire / James Reveley)

Autre représentant de l'élevage et de la casaque des époux Le Gentil, lui aussi entraîné par Hector de Lageneste & Guillaume Macaire, Volcan d'Estruval est un sujet d'expérience dans la discipline du cross. Sur ses treize sorties réalisées sur "la terre" à ce jour, huit se sont soldées par une victoire, dont cinq à Pompadour, hippodrome sur lequel il est d'ailleurs invaincu en cross à l'heure actuelle. Revenu en forme après deux années sans la moindre compétition, ce fils de Forestier, cinquième du Grand Cross de Lyon en 2019, a les moyens de jouer les premiers rôles ce dimanche, et retrouvera sur son dos un jockey quintuple lauréat du Grand Cross de Pompadour, James Reveley, vainqueur avec Beuillac (2013), Ragot d'Estruval (2014 et 2015) et Coelho (2017 et 2018), et à donc à une victoire seulement du record établi par André-Pierre Parnaut.

 

Volcan d'Estruval (© APRH)

 

5. Viking de Balme (Jean-Luc Henry / François Nicolle / Théo Chevillard)

Deuxième vétéran de la course, âgé lui aussi de 12 ans, Viking de Balme présente un profil des plus atypiques avant le départ de ce Grand Cross de Pompadour édition 2021. En effet, cet élève de Jean-Luc Henry, dont il défend également les couleurs, ne compte en tout et pour tout qu'une seule sortie dans la discipline du cross ! Une tentative qui s'est soldée par une méritoire deuxième place derrière Volcan d'Estruval, fin juillet, sur les 4.500 mètres de ce même hippodrome corrézien. Lauréat en steeple de deux gros handicaps Quinté +, un à Auteuil et l'autre à Clairefontaine (Grand-Steeple Chase de Deauville, L., ndlr) , en plus d'une deuxième place dans le Prix Rigoletto (L.), ce fils de Cachet Noir devra sortir le grand jeu face à des éléments plus expérimentés que lui en cross pour, pourquoi pas, offrir un troisième Grand Cross de Pompadour à son metteur au point, François Nicolle, après les couronnements de Paulin de Sourniac en 2012 et Soliman V en 1997. À Théo Chevillard, son partenaire de dimanche, d'en tirer la quintessence !

 

Viking de Balme (© APRH)

 

6. Carino (Mme Marie Chiampo / Mme Marie Chiampo / Rémi Fourcade)

Entraîné sur place par Marie Chiampo, qui est également sa propriétaire et co-éleveuse (avec Solange Tuchaa, ndlr), Carino est le seul Anglo-Arabe à être présenté cette année dans le Grand Cross de Pompadour. Bien que n'ayant encore jamais passé le poteau en tête dans la discipline du cross, ce fils de Fantagaro fait preuve d'une louable régularité en obstacle, terminant presque systématiquement dans l'argent. Vainqueur en steeple à Mont-de-Marsan, et restant sur une troisième et sixième places dernièrement, sur la "terre" de Pompadour, le partenaire de Rémi Fourcade viendrait à surprendre agréablement s'il devait s'imposer, mais se verrait grandement récompenser par un accessit.

 

7. Go'n Win (Marc Nicolau / Marc Nicolau / Adrien Fouchet)

Autre produit issu des oeuvres de No Risk At All à participer au Grand Cross de Pompadour cette année, et façonnée au quotidien par le très adroit Marc "El Picador" Nicolau, Go'n Win compte à son actif deux succès dans la discipline du cross, acquis sur les hippodromes d'Agen et Mont-de-Marsan plus tôt cette année. Cinquième et sixième pour ses deux seules tentatives sur la "terre" de Pompadour, cette élève d'Ambroise Dupont semble s'attaquer à forte partie ce dimanche, mais pourra compter sur l'aide précieuse de son jeune et habile partenaire, Adrien Fouchet, pour lui donner le meilleur des parcours, ce dernier ayant été mis à l'honneur dans les Grands Cross de Lignières, Fontainebleau (L.) et Rostrenen cette saison, en selle sur respectivement Dunquin, Otchoa Rouge et Belhom de Juilley.  

 

Go'n Win

 

QUE LE MEILLEUR GAGNE !

A lire également

Card image cap

10e étape du TNC - Haras du Lion : le Vent des Dunes souffle sur le Grand Cross de Vittel

01/08/2021
Card image cap

10e étape du TNC - Haras du Lion : Vent des Dunes en reconquête à Vittel face à 12 concurrents !

01/08/2021
Card image cap

La 9e étape du TNC - Haras du Lion pour Twirling : le roi du Pertre, c'est bien Serge Hamon !

20/07/2021
Card image cap

Qui pour conquérir le Grand Cross du Pertre et la 9ème étape du Trophée National du Cross - Haras du Lion ?

18/07/2021
Card image cap

8ème étape TNC - Haras du Lion : Some Operator, quand la Marseillaise retentit pour un Irlandais entraîné par une Anglaise !

21/06/2021