Choisir une étape

Résultats

PlaceChevalEntraineurJockeyBonus
1TwirlingS HamonA Orain+20pts
2FayasP Quinton (s)J Lebrun+14pts
3Tequila SunM NicolauP Blot+12pts
4DeauseilleE&g Leenders (s)S Paillard+8pts
5Go'N WinM NicolauA Merienne+6pts
6Vent Des DunesD HouillonJ Zerourou+1pt
7D'JangoP Quinton (s)L Brechet+1pt
-Belhom De JuilleyP Quinton (s)Ad Fouchet+1pt

La 13e étape du TNC - Haras du Lion pour Twirling : aligner les "bâtons", il sait faire l'ami Serge Hamon

Vainqueur de ce Grand Cross du Pin-au-Haras en 2019, Twirling a encore réalisé un sacré numéro pour s'imposer de nouveau dans cette 13e étape du Trophée National du Cross - Haras du Lion, ce fils de Della Francesca mettant à l'honneur ses éleveurs, propriétaire et entraîneur, Chantal & Serge Hamon, qui remportent donc cette épreuve pour la troisième fois après le succès d'Ebel du Lion en 2001... qu'il avait lui-même monté !

 

Il y a tout juste vingt ans, Serge Hamon réalisait l'exploit de remporter le Grand Cross du Pin-au-Haras, affublé de la triple casquette de propriétaire, entraîneur et jockey, grâce à Ebel du Lion. Un premier sacre suivi par un second, en 2019, où un  autre de ses protégés, Twirling, qu'il a également fait naître et vu garndir, parvient à lui offrir un second sacre dans cette épeuve... ainsi qu'un troisième, obtenu pas plus tard que ce dimanche 10 octobre, sous le franc soleil normand, dans une course de haut vol qui servait cette année de support à la 13e étape du Trophée National du Cross - Haras du Lion. Une nouvelle victoire (la cinquième de sa carrière, ndlr), obtenue sous la selle d'Alexandre Orain, qui réalise un superbe exercice 2021 dans la discipline du cross, après ses victoires dans le Grand Cross du Pertre (déjà avec Twirling, ndlr) et de Craon (L.) associé à Doralou des Bordes, pour l'entraînement de Christophe Dubourg, l'un des premiers, avec Serge Hamon, à l'avoir mis à cheval.  

 

Twirling et Alexandre Orain, vainqueurs cette année du Grand Cross du Pin-au-Haras, ici aux côtés de Chantal et Serge Hamon, éleveurs, propriétaire et entraîneur du cheval

 

Patient en milieu de peloton durant la première partie du parcours, le partenaire d'Alexandre Orain est venu prendre ses responsabilités et les commandes de l'épreuve peu avant d'aborder le dernier tour de piste, avant de remettre un bon coup de reins sitôt la dernière difficulté franchie pour s'en aller quérir un deuxième très net succès dans ce Grand Cross du Pin-au-Haras, après son sacre en 2019. Au passage du poteau d'arrivée, six longueurs et demie le séparent de Fayas (Poliglote), qui termine excellent deuxième, juste devant Tequila Sun (Kapagrde), incroyable de courage pour revenir s'octroyer le second et dernier accessit de cette épreuve (battue d'une encolure seulement pour la deuxième place, ndlr) après deux grosses fautes survenues à l'entame du tournant final.

 

Revivez le sacre de Twirling dans le Grand Cross du Pin-au-Haras édition 2021 grâce à la GoPro magique portée par son jockey, Alexandre Orain

 

Fruit de l'élevage de Chantal & Serge Hamon, installés sur la commune du Sel-de-Bretagne (Ille-et-Vilaine), Twirling est le premier et unique produit de Rose Blue, une fille d'Art Bleu au caractère bien trempé, mais qui n'était pas en reste elle non plus dans la discipline du cross, pour la même casaque et le même entraînement de Serge Hamon d'ailleurs. En effet, cette jument, malheureusement disparue aujourd'hui, avait notamment remporté pas moins de cinq Grand Cross de Saint-Pierre-La-Cour. Rencontrés à Durtal, à l'automne 2020, lors de la victoire de leur champion dans le Grand Cross de la ville, Chantal & Serge Hamon nous avaient alors expliqué: "Rose Blue était une très bonne jument de cross : sur ses neuf victoires, cinq ont eu lieu dans le Grand Cross de Saint-Pierre-La-Cour. Mais elle avait aussi un sacré caractère. La preuve : sur ses deux dernières sorties avant sa retraite sportive, elle avait refusé de s'élancer successivement au Lion d'Angers et à Craon. Elle avait dit "non" et avec elle, quand c'était non, c'était non ! Elle a d'ailleurs failli nous refaire le coup lors de son cinquième Grand Cross de Saint-Pierre-La-Cour, mais a finalement pris le départ, bien après ses petits camarades. Elle a néanmoins réussi à remonter tout le peloton et à s'imposer pour la toute dernière course de sa carrière. Au haras, Twirling aura été son unique produit. Elle est malheureusement partie rejoindre les étoiles, quelques temps après...".

 

Della Francesca, le père de Twirling

 

Côté paternel, Twirling possède la particularité d'être un fils de Della Francesca. Un cheval qui a excellé sur des distances intermédiaires allant de 1.800 à 2.000 mètres, victorieux notamment des Gallinule Stakes (Gr.3) en Irlande et du Belmont Breeder's Cup Handicap (Gr.2) aux États-Unis, et qui a ensuite un temps officié comme étalon au Haras de la Haie Neuve de Tangi Saliou, non loin de chez Chantal & Serge Hamon justement. Ce dernier nous avaient raconté: "À l'époque où nous faisions encore un peu d'élevage avec ma femme, nous sollicitions beaucoup les étalons du Haras de la Haie Neuve, qui est à deux pas de la maison. Nous avions choisi Della Francesca car, bien que donnant des chevaux quelque peu effeminés, je trouvais que ses produits étaient pourvus d'une grande souplesse et d'un peu de vitesse m'amenant à penser qu'en leur laissant le temps, ils pourraient bien faire en cross. D'ailleurs, quand vous regardez Twirling au premier coup d'oeil, il ne fait pas vraiment typé "cross", mais bien cheval de plat. Lui amener une jument avec de la taille et du cadre comme Rose Blue n'aura finalement pas été aussi idiot que cela. Comme quoi, avec du sang américain, on peut tout aussi bien faire des chevaux de cross que des chevaux de vitesse !".

 

À découvrir sous un autre angle, le parcours du Grand Cross du Pin-au-Haras en selle sur Fayas, grâce à la deuxième GoPro portée par Jean-Stéphane Lebrun

 

Cheval éclectique par nature, ayant couru aussi bien en plat qu'en obstacle, Twirling vient donc d'épingler un sixième "bâton" à son palmarès, qui plus est sous les yeux de l'un des responsables du club de twirling-bâton dans lequel a longtemps évolué la fille de Chantal Hamon (et qui l'a donc baptisé ainsi, ndlr) ! Lauréat des Grand Cross du Pertre et du Pin-au-Haras en 2019, ce dernier parvient donc à réaliser ce même doublé en 2021, après avoir entre-temps fait sien le Grand Cross de Durtal en 2020. Un amour de coursier que l'on espère voir prendre part à la dernière étape de cette édition du Trophée National du Cross - Haras du Lion, qui aura lieu le dimanche 24 octobre prochain, sur l'hippodrome de Saumur-Verrie, et dont le suspens reste encore entier en ce qui concerne les chevaux et les jockeys. À dans deux semaines !

 

 

Le debrief de cette journée du Grand Cross du Pin-au-Haras avec Éric de Catheu, Président de la Société des Courses du Pin-au-Haras

 

RETOUR EN IMAGES SUR LA VICTOIRE DE TWIRLING DANS LE GRAND CROSS DU PIN-AU-HARAS GRÂCE À L'OBJECTIF DE DAVID LE GUÉVEL

 

 

Marc Nicolau et ses jockeys, Adrien Merienne et Paulin Blot, aux ordres

 

L'Écurie des Mouillotins, représentée par Deauseille, avait elle aussi fait le déplacement jusqu'en Normandie depuis leur base craonnaise

 

 

Jimmy Zerourou, concentré

 

Patrice Quinton et ses trois mousquetaires, Adrien Fouchet, Léo-Paul Brechet et Jean-Stéphane Lebrun

 

Fayas, au défilé

 

Twirling

 

Vent des Dunes, Belhom de Juilley et D'jango dans cet ordre

 

On trépigne d'impatience: vite au départ !

 

Repérage de quelques obstacles du parcours

 

Et qu'ça saute !

 

 

 

 

 

Une selle ayant tourné aura eu raison de Belhom de Juilley et Adrien Fouchet (mais sans gravité pour le cheval et le jockey heureusement)

 

 

 

 

On n'est pas passé loin de la correctionnelle avec D'jango et Léo-Paul Brechet...

 

...mais les deux avaient de la "colle" et du "fighting spirit" à revendre

 

 

 

 

 

Twirling et Alexandre Orain, on ne peut plus aériens...

 

... de même que Fayas et Jean-Stéphane Lebrun

 

Dernière ligne droite !

 

Et la cause est entendue pour Twirling et Alexandre Orain...

 

...vainqueurs de l'édition 2021 de ce Grand Cross du Pin-au-Haras, 13ème étape du Trophée National du Cross - Haras du Lion...

 

... juste devant Fayas et Tequila Sun (cachée côté corde)

 

Deauseille termine quant à elle quatrième...

 

... et Vent des Dunes cinquième

 

Moment de joie pour tout le clan de Twirling, notamment chez Chantal & Serge Hamon

 

Paroles de champions, avec Twirling et Alexandre Orain

 

Retour des héros, sous les yeux et le sourire de Jean-Baptiste André, commentateur officiel de l'hippodrome du Pin-au-Haras

 

Photo de famille !

 

Alexandre Orain, Chantal & Serge Hamon, récompensés comme il se doit grâce à cette victoire de Twirling dans le Grand Cross du Pin-au-Haras, 13ème étape du Trophée National du Cross - Haras du Lion

 

PRIX DU CONSEIL DEPARTEMENTAL DE L'ORNE GD ST-CH CROSS COUNTRY DU PIN - LE PIN AU HARAS
Place Cheval Sexe / Age Entraineur Jockey
1 TWIRLING H9 S.HAMON A.ORAIN
2 FAYAS H10 P.QUINTON (S) J.LEBRUN
3 TEQUILA SUN F8 M.NICOLAU P.BLOT
4 DEAUSEILLE F8 E&G.LEENDERS (S) S.PAILLARD
5 GO'N WIN F7 M.NICOLAU GG.VIBERT

 

Classement provisoire 2021

CHEVAUX

  1. Tequila Sun54pts
  2. Vent Des Dunes54pts
  3. Belhom De Juilley47pts
  4. Espoir41pts
  5. Twirling40pts
  6. Vol Noir De Kerser39pts
  7. Fayas38pts
  8. Lucky Net Love35pts
  9. Dunquin34pts
  10. Black'N Roses30pts

JOCKEYS

  1. R Julliot83pts
  2. Ad Fouchet80pts
  3. J Reveley70pts
  4. F Giles67pts
  5. P Blot54pts
  6. A Orain50pts
  7. Ma Dragon42pts
  8. J Duchene39pts
  9. H Lucas38pts
  10. J Lebrun37pts

ENTRAINEURS

  1. P Quinton (s)183pts
  2. E Clayeux (s)96pts
  3. M Nicolau75pts
  4. D Houillon54pts
  5. J Marion (s)41pts
  6. S Hamon40pts
  7. H Despont30pts
  8. Lageneste & Macaire (s)29pts
  9. P Journiac27pts
  10. W Menuet (s)22pts