Choisir une étape

Résultats

PlaceChevalEntraineurJockeyBonus

3e étape TNC - Haras du Lion : Lucky Net Love et la razzia Clayeux à Lignières

Auteur d'un coup de 3 pour la réouverture de l'hippodrome de Lignières, Emmanuel Clayeux a notamment gagné le Grand Cross avec un Lucky Net Love plus fort que jamais. Guidé au succès par James Reveley, le propre frère de la championne Net Lovely a offert un grand moment de joie à ses propriétaires et éleveurs Patrick Joubert et Paul Couderc, présents pour voir le sacre de leur grand alezan dans la 4e étape du Trophée National du Cross Haras du Lion. Du beau spectacle ! 

 

" Le cross, c'est vraiment la plus belle discipline de l'obstacle ! ". Voilà qui fait chaud au coeur quand un propriétaire/éleveur du calibre de Patrick Joubert vous dit cela avec beaucoup d'émotions après avoir remporté le Grand Cross de Lignières avec son fidèle ami et associé Paul Couderc, venu spécialement du Cantal avec son épouse Odile pour assister au sacre de Lucky Net Love. Cette 3e étape du Trophée National du Cross Haras du Lion a en effet été dominée de la tête et des épaules par ce propre frère de leur championne Net Lovely, crack d'Auteuil qui était malencontreusement tombée au rail-ditch lors du Grand Steeple 2012, alors qu'elle était parmi les favorites et en bon rang pour la gloire...

 

 

Paul Couderc et Patrick Joubert, les éleveurs et propriétaires de Lucky Net Love, vainqueur ce jour de la 3èle étape 2022 du Trophée National du Cross-Haras du Lion, à l'occasion du Grand Cross de Lignières

 

Quelques années plus tard, le propre frère Lucky Net Love permet aux deux compères, qui sont donc co-éleveurs et propriétaires du 9 ans, de remporter le Grand Cross de Lignières, 3e étape du Trophée National du Cross Haras du Lion. De la tête et des épaules, le grand alezan a dominé la course en solitaire, devançant l'excellent finisseur Chez Pedro et l'autre "Clayeux" Nuits Premier Cru, tandis que la 4e place échoit à l'animateur de la première heure Fayas. Revenant de Pau, où il venait de conclure 3e du Grand Cross, Lucky Net Love arrive au firmament à 9 ans, et s'installe donc durablement parmi les grands de la discipline, après avoir remporté son 1er Grand Cross à Lyon Parilly en juin dernier, déjà dans le cadre du TNC. 

 

Revivez le Grand Cross de Lignières 2022 en selle sur Lucky Net Love, grâce à la GoPro magique portée par son jockey, James Reveley

 

Comme sa grande soeur, Lucky Net Love a été confié depuis le début de sa carrière au redoutable Emmanuel Clayeux, dont l'écurie traverse une superbe période de forme ces dernières semaines. Le metteur au point de Vaumas, aussi redoutable à la capitale qu'en province, a signé un magnifique coup de 3 à Lignières en ce dimanche. Il a d'abord remporté la première course d'AQPS de 3 ans du programme français avec Jolly Mag, avant de faire la passe de 2 en steeple grâce à Inga Kam, premier produit de sa phénoménale jument de cross Vinga. Lucky Net Love, qui est plus vieux que ses deux compagnes de box réunies, s'annonce comme la nouvelle star de la terre au sein de la Team Clayeux. 

 

Emmanuel Clayeux (à droite), à qui tout a souri ce dimanche 13 mars 2022 sur l'hippodrome de Lignières-en-Berry

 

S'il n'a pas la qualité de sa grande et propre soeur, Lucky Net Love avait tout de même commencé sa carrière par une 5e place dans le Prix Grandak, non loin des futurs gagnants de Gr.1 On The Go et Srelighonn. Mais après une longue absence de l'hiver de ses 4 ans à l'automne de ses 5 ans, Emmanuel Clayeux lui a fait découvrir le cross à Paray Le Monial. Lucky Net Love n'est depuis que très rarement sorti de l'argent. Voilà une reconversion réussie pour une association Joubert/Couderc qui a déjà eu des cracks de la discipline, comme récemment Prengarde, qui devrait s'aligner à Cheltenham la semaine prochaine pour son nouveau propriétaire JP McManus. Associés et amis depuis plus de 20 ans, Patrick Joubert s'occupe des juments pur-sang et AQPS de Paul Couderc dans l'Allier, tandis que les anglo-arabes restent dans le Cantal. Cette souche, exploitée auparavant par la famille Vuillard en Saône et Loire, continue de leur offrir de sacrés moments de sport. En effet, une nièce de Lucky Net Love nommée Lovely Kap a débuté victorieusement à Fontainebleau il y a quelques semaines, déjà pour Emmanuel Clayeux. 

 

La traditionnelle photo de famille, avec la traditionnelle écharpe du Trophée National du Cross - Haras du Lion remise aux lauréats

 

Lucky Net Love leur aura donc offert un spectacle de choix ce dimanche à Lignières, ainsi qu'aux spectateurs revenus nombreux malgré la météo maussade. Il faut dire que Lignières accueillait le public pour la première fois depuis l'avant Covid, et le président de l'hippodrome Emmanuel Lagarde se faisait une joie de voir ses tribunes se remplir à nouveau. Le temps en aura certainement effrayé quelques-uns, tout comme le prix du gasole, mais le restaurant panoramique affichait complet. Lignières est un hippodrome très actif, qui cherche constamment l'amélioration de son site en partenariat avec le Conseil Départemental. Le président de ce conseil, le fraîchement élu Jacques Fleury, était d'ailleurs sur place, et a présenté quelques projets pour le champ de course, dont un nouveau système d'arrosage qui va permettre d'économiser 45 % d'eau ! Emmanuel Lagarde et son équipe de bénévoles oeuvrent donc sans cesse dans le Berry, et nous ont offert une réouverture de choc ! A l'issue de cette 3e étape du Trophée National Du Cross Haras du Lion, Patrice Quinton garde le leadership chez les entraîneurs, et Erwan Breller s'empare du commandement chez les jockeys, après avoir gagné en ouverture la 2e étape à Mont-de-Marsan avec Parc de Belleville, et conclut 2e à Lignières avec Chez Pedro. Quand aux premiers chevaux vainqueurs, ils se partagent la place de leader, en attendant la 4e étape le 23 avril à Strasbourg ! 

 

VOIR TOUS LES CLASSEMENTS

 

GALERIE PHOTOS

 

Bienvenue sur l'hippodrome de Lignières-en-Berry, pour la troisième étape du Trophée National du Cross - Haras du Lion... troisième du nom !

 

Thomas Beaurain, paré de la casaque de Guy Henrot...

 

... que voici justement !

 

 

Stéphane Paillard, aux "ordres" avec Emmanuel Clayeux

 

Nicolas de Lageneste et Paul Couderc, en plein conciliabule

 

Benjamin Gelhay, toujours aussi souriant

 

Les trois "pilotes" de Patrice Quinton avec, de gauche à droite, Jean-Stéphane Lebrun, Erwan Bureller et Felix de Giles

 

Vif Ardent et Thomas Beaurain

 

Nuits Premier Cru et Stéphane Paillard

 

Lucky Net Love et James Reveley

 

Repérage d'avant-course, tout là-haut, sur la colline berrichonne

 

Pilote, co-pilote, caméramen, commentateurs... de jeunes éphèbes éclectiques s'il en est...

 

...qui ne reculent devant rien pour vous emmener au plus proche de l'action !

 

La tension monte gentiment parmi les concurrents

 

Premier passage du gué...

 

...toujours très impresionnant !

 

Sur le haut du fameux "passage de route"

 

On sort de la "butte"...

 

... et on franchit à nouveau le passage de route !

 

Dernière ligne droite !

 

La cause semble être entendue pour Lucky Net Love et James Reveley

 

C'est fait: victoire pour Lucky Net Love et James Reveley dans l'édition 2022 du Grand Cross de Lignières, troisième étape du Trophée National du Cross - Haras du Lion cette année

 

Odile Couderc, la femme de Paul Couderc (co-éleveur et co-propriétaire de Lucky Net Love), visiblement très heureuse de ce succès !

 

Le débrief des vainqueurs: Lucky Net Love, Emmanuel Clayeux et James Reveley

 

Loïc Kervran, député de la troisième circonscription du Cher, n'a eu cure du froid et de la pluie pour assister, de ses yeux vus, à cette nouvelle édition du Grand Cross de Lignières

 

 Lucky Net Love, sa lad, Patrick Joubert, Odile & Paul Couderc, Emmanuel Clayeux et James Reveley, récompensés par le député Loïc Kervran et Emmanuel Lagarde, Président de la Société de Courses de Lignières-en-Berry

 

Classement provisoire 2022

CHEVAUX

JOCKEYS

ENTRAINEURS