Choisir une étape

Résultats

PlaceChevalEntraineurJockeyBonus

TNC : Vent des Dunes, l'ogre noir du cross dévore à nouveau Strasbourg à 13 ans !

A 13 ans, pour sa rentrée, Vent des Dunes a gagné de façon très impressionnante le Grand Cross de Strasbourg, sous la selle de Jimmy Zerourou. Unique pensionnaire du permis d'entrainer lorrain Daniel Houillon, ce puissant cheval noir devance Lucky Net Love. Lauréat du Trophée National du Cross Haras du Lion Genybet en 2021, il conserve son titre sur l'hippodrome de Hoertd, pour la plus grande fierté du public local.

 

 
La culture hippique du Grand Est a été largement flattée par le résultat du Grand Cross de Strasbourg 2022, la 4e épreuve du Trophée National du Cross Haras du Lion Genybet. En effet, entrainé en Lorraine par Daniel Houillon, permis d'entrainer, garde forestier dans la région de Nancy qui fait souvent ses tournées de surveillance en selle sur son vieux champion, l'AQPS Vent des Dunes a gratifié le public d'une démonstration époustouflante sur les 5200 m du parcours.

 

 

Tenant du titre, cet imposant cheval noir, puissant voire brutal, ne laisse jamais personne le dépasser en course. Grand animateur sous la selle de Jimmy Zerourou, cet ogre a toutefois été perturbé par Fayas en liberté, l'un des favoris qui avait ejecté son jockey Romain Julliot à la sortie du 1er passage du trou du loup en début de parcours. Avec ce cheval "sur le porte bagage", Vent des Dunes n'a cessé d'accélérer au point qu'il a semblé dominer à 1000 m du but, subissant la double attaque de Lucky Net Love, récent lauréat du Grand Cross de Lignières avec James Reveley, et le tchèque Brunch Royal. Sujet difficile mais dauphin de cette épreuve l'an dernier, le pensionnaire de Josef Vana Jr semblait même parti pour la gloire quand il a complètement "dévissé" au gros vert dans le dernier tournant, balançant son infortuné jockey Josef Bartos dans les airs.

 


Vent des Dunes entouré de son jockey Jimmy Zerourou et de son entraineur Daniel Houillon, avec Lucien Matzinger (Président de Strasbourg) et Arnaud Poirier

 

Soudain, Vent des Dunes, comme s'il avait 4 poumons à l'image des noceurs anglais qui ont 2 foies, s'est relancé en prenant un 2e départ ! Parti " 2 heures avant" sur la dernière haie, il l'a pourtant couverte sans difficilté et a filé au poteau pour ravir son public du Grand Est qui lui a réservé une magnifique ovation au retour aux balances !

 

 

Grâce à sa 2e place, suivant son succès de LIgnières, Lucky Net Love (34 points) prend l'avantage au classement provisoire, désormais poursuivi par Vent des Dunes, Saint Godefroy et Parc de Belleville (20 points chacun). Grâce à sa 4e place en selle sur Funky du Mestivel, Erwan Bureller passe devant Felix de Giles (absent à Strasbourg) chez les jockeys. Côté entraineurs, Patrice Quinton mène la course en tête devant Emmanuel Clayeux.

 

VOIR LE CLASSEMENT COMPLET SUR TROPHEENATIONALDUCROSS.COM

 

 

Fierté de de la région Est, Vent des Dunes peut tenter de décrocher un 2e titre dans le Grand National du Cross. Il lui faudra pour ça gagner pour la 3e fois consécutive le Grand Cross de Vittel cet été près de ses bases, dans les Vosges. " Quand on le voit gagner comme ça, on aurait envie de le courir dans le France Sire Anjou Loire Challenge au Lion d'Angers", avoue son mentor Daniel Houillon, revenant justement du Lion d'Angers où a eu lieu le dimanche Pâques la remise des prix du TNC, mais qui va toutefois respecter au maximum son "papy" de 13 ans, auprès de quii il vient de passer une décennie de vie commune, et suivre son programme habituel.

 

 

Il n'y a guère de dunes autour du Rhin. En fait, Vent des Dunes, fils de Crillon, est né de l'autre côté de la France, chez le regretté Gilbert Martin à côté du centre d'entrainement de Dragey où entraine Patrice Quinton, lauréat des 6 éditions du Grand Cross de Strasbourg jusqu'en 2020, avant que Vent de Dunes ne parvienne à conserver le trophée "à la maison". Vent des Dunes est le 3e et unique produit vainqueur de sa mère Iaera des Dunes (Dress Parade), jument très mauvaise en course, mais fille de la bonne Reine de Gatigny (8 victoires).

GALERIE PHOTO ALBERT EYERMANN

  




 


 


 

Classement provisoire 2022

CHEVAUX

JOCKEYS

ENTRAINEURS